Lilian Gay, la très bonne pioche du Thionville Moselle Handball.  Photo RL /Armand FLOHR

Porté par son arrière gauche dans un très grand soir, Thionville Moselle Handball a évité une désillusion à domicile face à Maisons-Alfort (35-35). Deuxième match nul de suite pour des Mosellans toujours invaincus.

Thionville aurait pu (dû) gagner son duel face à Maisons-Alfort, comme le perdre dans les dernières secondes, samedi soir à Jean-Pierre Adams. Se satisfaire du match nul (35-35) après une première période abouti e (21-13 à la pause), n’est pas acceptable pour les hommes de Philippe Ouchene qui venaient tout juste d’être accrochés par le dernier Marckolsheim, la semaine dernière. Leur première place est dorénavant menacée.

Il a fallu que Lilian Gay se retrousse les manches et signe une feuille de statistiques énorme (11/12 aux tirs !) pour éviter une première déconvenue et garder les Lorrains invaincus en championnat.

Le but égalisateur

C’est lui qui a pris ses responsabilités et égalisé à vingt secondes de la fin d’une rencontre animée. C’est aussi l’arrière gauche qui a porté sur ses épaules une équipe plus fébrile après la pause. « On arrive à mettre les bons ingrédients en défense en première mi-temps, on arrive à bien monter les ballons et faire un écart. Ensuite, on prend trop de tirs faciles. On a quelques absences défensivement et on se fait rattraper. C’est vraiment dommage », regrette le natif de Thann, arrivé cet été au club. L’une des très bonnes pioches du TMHB qui avait à cœur de se racheter après une prestation décevante à Marckolsheim (28-28).

L’intégration du jeune homme de 23 ans, qui a déjà goûté à la Nationale 1 à Belfort, s’est passée sans difficulté majeure. « Ça s’est fait très rapidement. Je connaissais déjà Jimmy (Sibille), Antonin (Belligat). Mon voisin Loïc (Binet) habite dans le même immeuble que moi. Ça aide bien ».

La tête à ses études et au terrain, Lilian Gay n’a pas le temps de papillonner cette saison. « Je suis en BTS technico commercial en alternance avec le club, sous la houlette de Djamel Merdjett ( l’ancien coach de l’équipe première des Portugais de Thionville , actuel coach des U15 à Thionville Lusitanos). Je suis responsable communication au club également. » Programme chargé !

THIONVILLE – MAISONS-ALFORT  : 35-35
Gymnase Jean-Pierre Adams. Arbitres : Messieurs Louis et Marcel Host. Mi-temps : 21-13.
THIONVILLE. Alibaux (4), Belligat (1), Binet (2), Gay (11), Izard (2), Romero (2), Vidal (8), Voltz (2), Sibille (2). Entraîneur  : Philippe Ouchene.
MAISONS-ALFORT. Abdou-Msa (4), Agnus (4), Guerin (1), Paquin (6), Peltret (9), Robineau (1), Sellin (6), Vasseur (4). Entraîneur  : Alan Cari.